On a dit tant de choses sur cette partie du monde

Ce n’est pas baratin c’est simplement faconde.

L’incroyable richesse, l’immense pauvreté

Se côtoient en ces lieux, et donnent à la beauté

Quelque chose d’irréel, quelque chose d’altier.

Ce pays est un tout que l’on prend tout entier;

Les paysages, les bruits et même les silences,

Les bergers solitaires qui avec nonchalance

Sous le puissant soleil avancent à pas lents,

Ou alors immobiles saluent en souriant.

Tous ces gens qu’on découvrent au hasard d’un détour,

Palabrant sous les tentes ou pêchant dans un gour,

Sur la crête des dunes, au fond d’une vallée,

Portant de lourds fardeaux ou bien fauchant les blés,

Chevauchant leurs chameaux, ces vaisseaux du désert,

Ces animaux si doux à l’allure si fière.

Tous ces gens on le voit, n’attendent qu’une chose,

Que le soleil décline, que la lune s’impose.

Accueil
Camping
Diaporama
Emplacements
Restaurant
Plan d'accès
Plan du camping
Environnement
Tarifs
Contact
Un peu de poésie
B & B
Vidéo
Voyages en Corse
Pistes du Maroc
Maroc 2
© 2018 Paul GRIMALDI-ORSINI